ATELIER DE RELAXATION ET BIEN ÊTRE

section-realaxation-bien-e%cc%82tre-cubzac-2016section-realaxation-bien-e%cc%82tre-cubzac-2016-2

Publicités

Les pieds sur terre, ici et maintenant… ou comment revenir à soi.

Regardez cette vidéo intitulée Ancrage

 

Certification Technicienne PNL/Coaching

Et une nouvelle certification pour vous accompagner dans votre mieux-être…

DIPLOME PNL

En formation…

Bonjour à tous et à toutes,

cette semaine il n’y aura pas de consultations au cabinet. 

Votre praticienne prolonge et approfondit ses connaissances en PNL et Sophrologie Dynamique® pour mieux vous accompagner.

N’hésitez pas à me laisser des messages avec vos coordonnées et je ne manquerai pas de vous répondre au plus vite.

Merci de votre compréhension

Bien à vous,

Sandra Bertholon Fougère

RETOUR DU DESERT

De retour du désert des dunes de Chigaga, lors d’un stage de développement personnel, une de nos participante nous a offert la lecture de ce joli conte. Merci Carole 😉

Je vous le partage à mon tour… Et tout bientôt, vous pourrez profiter de quelques images de ces merveilleux stages que nous réalisons en plein désert au milieu de nos amis berbères loin du tourisme thérapeutique.

Les perles de larmes

Il y avait un homme… mais peut-être était-ce une femme ou un enfant, qui traversait le désert. Oui, le désert, à pied. Et il pleurait, il pleurait, sans cesse, régulièrement, parfois doucement et parfois fort mais sans jamais s’arrêter, il pleurait au rythme de ses pas dans le sable.

Un jour, dans le grand désert, il croise un oiseau qui lui demande :
-« Que fais-tu seul dans le désert ?
-Je marche et je pleure… »

Et une grosse larme tombe de son oeil qu’il ramasse aussitôt.
-« Pourquoi es-tu si triste ?
-Je ne suis pas triste.
-Alors, pourquoi pleures-tu ?
-Regarde. Mes larmes deviennent des perles, dit-il en saisissant la larme lisse et brillante, j’en ai des milliers dans les poches. Veux-tu les voir ?
-Oui, oui ! »

L’homme plonge la main dans sa poche gonflée et en ressort une poignée scintillante.

-Comme elles sont belles !
-Choisis-en une si tu veux.
-C’ est pour cela que tu ne t’arrêtes jamais de pleurer, pour avoir de plus en plus de perles ?
-Exactement. Allez, choisis !
-Je veux bien : celle-ci ! Ce n’est pas la plus grosse mais c’est la plus brillante.
-Tu as bien choisi. Adieu !
-Adieu !

L’oiseau saisit dans son bec la perle devenue trésor et s’éloigne, léger, rapide, tandis que celui qui pleure reprend de plus belle ses gémissements et sa marche lente. Plus loin, l’oiseau se pose et contemple la larme précieuse. Il se dit qu’il aimerait en avoir d’autres, oh, pas énormément, juste quelques unes comme cadeaux, pour d’autres voyageurs ailés. Alors il rebrousse chemin vers celui qu’il a laissé, « l’homme qui pleure », et le voit de loin peiner, alourdi par ses deux énormes poches emplies de perles. Bientôt, il ne peut plus mettre un pied devant l’autre, il tombe à genoux, se traîne encore et pourtant, malgré tout, il continue à pleurer, à pleurer et à recueillir ces « larmes perles » qu’il met dans ses poches.

-« Mais arrête de pleurer, ce sont tes larmes qui t’empêchent d’avancer !
-Je ne peux pas m’arrêter, je ne peux pas. »

Et deux grosses larmes tombent qu’il ramasse.
« Pourtant je suis épuisé mais j’ai trop pris l’habitude… Je ne peux pas m’arrêter, non… »

Soudain, l’oiseau d’un coup de bec vif et acéré, fait une petite entaille dans la poche de l’homme qui pleure, puis dans l’autre poche « crac », une autre entaille. Il aide l’homme à se relever, à marcher à nouveau, debout . De son chant et de ses ailes, il l’encourage. Alors, des poches trouées, une perle tombe, puis une autre; deux filets de perles sur le sable brûlant dessinent un chemin. Au fur et à mesure qu’il avance, l’homme est de plus en plus léger. Au fur et à mesure que ses poches se vident, traçant une route lumineuse, la source de ses larmes s’apaise et se tarit. Et quand ses poches sont enfin vides, alors, ses yeux sont enfin secs, son cœur à nouveau au bonheur et son pied si léger, si léger qu’il s’envole avec l’oiseau. Parfois, dans le grand désert, on peut voir un chemin de perles qui ne mène nulle part et si on lève le regard, on peut voir, auprès d’un oiseau, planer un homme… mais peut-être est-ce une femme, ou un enfant, qui sait ?

FIN

Conte Par Sabine D’Halluin

Source : Pour en savoir plus : Les perles de larmes – Conte pour enfant – Magicmaman.com

Test neuro-musculaire, kinésiologie et science…

Voici la copie d’un article redigé sur le testing neuro-musculaire en kinésiologie.

A savourer pour mieux comprendre.

Recherche scientifique
Le testing musculaire fonctionnel est un concept souvent difficile à comprendre pour le milieu médical.
Habitué à utiliser le test musculaire pour diagnostiquer des parésies (perte de force) importantes, comme par exemple lors d’hernie discale, le médecin n’est pas formé à utiliser le testing musculaire comme moyen d’évaluation de la fonction de l’organisme. Comme très souvent, ignorance rime avec préjudice.

Le testing musculaire fonctionnel utilisé en kinésiologie appliquée a fait l’objet de plusieurs études qui démontrent sa validité. Morceaux choisis ?

Leisman, G., Shambaugh, P., Ferentz, A. Somatosensory Evoked Potential Changes During Muscle Testing. International Journal of Neuroscience. 1989; 45:143-151.

Cette étude a évalué comment le système nerveux central (CNS) fonctionne quand un muscle teste « faible » ou « fort ». Des différences claires, consistantes et reproductibles interviennent au sein du CNS entre un muscle faible et un muscle fort.

Leisman, G., et al. Electromyographic Effects of Fatigue and Task Repetition on the Validity of Estimates of Strong and Weak Muscles in Applied Kinesiology Muscle Testing Procedures. Perceptual and Motor Skills. 1995; 80:963-977.

Cet article décrit les résultats de 6 études indépendantes. En voici les points principaux :

▪ Les muscles identifiés comme « faible » selon le testing musculaire fonctionnel utilisé en kinésiologie appliquée sont dans un état fondamentalement différent des muscles identifiés comme « fort ».

▪ Les muscles identifiés comme « faibles » sont fondamentalement différents des muscles fatigués ; en d’autres mots, la faiblesse n’est pas due à une fatigue musculaire.

▪ Le testing musculaire fonctionnel de la kinésiologie appliquée peut être évalué de manière objective au travers de la quantification des caractéristiques électriques de la musculature.

Schmitt WH, Leisman G. Correlation of applied kinesiology muscle testing findings with serum immunoglobulin levels for food allergies. International Journal of Neuroscience. 1998. 96:236-244

Cette étude montre un degré significatif de corrélation entre le protocole de kinésiologie appliquée utilisant le testing musculaire pour diagnostiquer des intolérances et des allergies alimentaires et les niveaux sériques d’immunoglobines à ces aliments. La méthodologie en kinésiologie appliquée consistait à placer différents aliments sur la langue du patient (stimulation des récepteur du goût) et à observer la réaction au testing musculaire. Le patient était diagnostiqué comme ayant une intolérance si le muscle devenait faible.

Monti, D., Sinnott, J., Marchese, M., Kunkel, E., Greeson, J. Muscle Test Comparisons of Congruent and Incongruent Self-Referential Statements. Perceptual and Motor Skills. 1999, 88:1019-1028.

Cette étude a évalué la différence de valeurs du testing musculaire fonctionnel après une exposition à un stimulus sémantique congruent et non-congruent. Le testing musculaire, mesuré par dynamométrie informatisée, du muscle deltoïde a été évalué chez 89 patients après la répétition d’une déclaration congruente et non-congruente. L’étude a montré une différence significative au testing musculaire entre les stimulis sémantiques congruent et non-congruent*.

*Par exemple, pour un homme, stimulus sémantique congruent serait de dire « je suis un homme », alors qu’un stimulus non-congruent serait de dire « je suis une femme »

Le Dr. Daniel Monti, un médecin, réalise en ce moment une étude sur les bénéfices de la technique neuro-émotionnelle chez les patients souffrant de cancer.

 

source : http://www.neurofit.ch/centrewellness/categories.php?catid=84

Hijo de la luna

Plus de doute, la lune influence notre santé, notre comportement, nos relations… Ses effets sont particulièrement marqués au moment de la pleine, mais aussi de la nouvelle lune !

Il a été démontré que la lune perturbe le champ électromagnétique terrestre. Selon un chercheur, le Dr Robert Becker, toute fluctuation ou toute perturbation du champ électromagnétique terrestre se trouve amplifiée par des nodules situés sur le réseau des nerfs du corps. Ces derniers seraient capables de moduler la distribution de l’influx nerveux, entraînant ainsi des effets extrêmes du comportement… Ceci en fonction du terrain psychique et nerveux de chacun. L’influence serait présente aussi sur notre sommeil, par la baisse significative du taux de mélatonine. C’est ce qu’à mis en évidence une équipe du Centre de chronobiologie de l’université de Bâle (Suisse). Si notre qualité de sommeil ainsi qu’une perturbation nerveuse intervient, on peut rapidement percevoir des manifestations physique, psychique et émotionnelle.

Lire la suite

Les clés du passage

Ce n’est pas en regardant la lumière qu’on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité…
Mais ce travail est souvent désagréable, donc impopulaire.

(Carl Gustav Jung)

UN + UNE

La dynamique de changement passe par la communication.

Sans communication il n’y a pas d’évolution.
Cultiver les relations et interactions humaines, dans l’échange permet cela.
Encore faut-il avoir conscience de l’existence de plusieurs modes de communication.
Les deux principales sont la fuite et l’attaque, qui, en fonction des émotions sous-jacentes, vont avoir un degré différent. Prendre conscience de ces réflexes (des différences avec les autres) va pouvoir permettre de les modifier, d’améliorer sa communication et par conséquent d’ouvrir son évolution dans un échange constructif.
On peut donc construire avec les gens autour de soi mais ce n’est pas forcement naturel. Des outils permettent ce changement de comportements.
Si notre état interne est positif, il y aura un niveau d’Etre élevé et donc une plus grande capacité à donner de manière verbale ou non autour de soi.
 Une des approche est l’écoute intérieure. A condition de bien connaitre nos modes de perceptions et de prendre en compte les expériences du passé et notre conditionnement.
La vision de notre univers est lié à notre interprétation.
Notre perception du monde peut être faite d’abondance ou de pénurie fonction de ces éléments.
Interpréter les choses différemment permet de vivre des émotions différentes.
Notre cerveau, notre Etre, sont pleins de ressources. En comprendre la mécanique permet de l’utiliser de manière différente et bénéfique.

Couple sacré, amour de soi.

A l’heure où nombreux recherchent l’Amour dans le couple, dans l’Autre, une question se pose:

« comment aimer dans la liberté? »

Choisir de rechercher à remplir ce besoin équivaut à créer une relation qui ne sera fondée que sur l’obligation, la nécessité de remplir ce besoin et non le don d’Amour « Inconditionnel ».

Rester dans cet équilibre « instable » amène vers des personnes en même disposition. Le risque est de ne pas pouvoir être rempli et de ne pas pouvoir répondre aux attentes de l’autre. Et le déséquilibre s’installera alors dans cette relation. L’Amour sera masqué, voir effacé par les demandes de l’égo, et fera place à la possession, le contrôle, le doute, l’insatisfaction, la frustration et pourquoi pas même la colère.

Se remplir de soi-même…Etre dans son équilibre (du mieux que nous puissions) … Etre Soi…Mettre son égo au service de son coeur…Etre dans l’équilibre de ses énergies masculines et féminines, permet l’amour de SOI. Ainsi rassasié, nous pouvons donner ce qui déborde de notre jarre émotionnelle positive sans se vider (et s’épuiser) ou tenter de se remplir (au risque de devenir un « vampire » affectif) .

La personne qui trouve cette voie, pourra créer un  potentiel de mieux-être, et sentir sa joie, son bonheur, son accomplissement, avec ou sans relation.

Il n’y a plus de vide intérieur à remplir. Elle peut offrir et l’Autre peut recevoir sans risque,  simplement dans l’accueil de ce qui EST.

Lorsqu’une personne atteint cette unité, son Etre peut alors aller à la rencontre de l’Autre comme un alter-ego qui partage la même unité et harmonie.

L’amour de Soi, Etre dans le UN, pour aller vers l’Autre, tel est le couple sacré.

0996c8b2a8d04cc09dae4a3b37000202