Test neuro-musculaire, kinésiologie et science…

Voici la copie d’un article redigé sur le testing neuro-musculaire en kinésiologie.

A savourer pour mieux comprendre.

Recherche scientifique
Le testing musculaire fonctionnel est un concept souvent difficile à comprendre pour le milieu médical.
Habitué à utiliser le test musculaire pour diagnostiquer des parésies (perte de force) importantes, comme par exemple lors d’hernie discale, le médecin n’est pas formé à utiliser le testing musculaire comme moyen d’évaluation de la fonction de l’organisme. Comme très souvent, ignorance rime avec préjudice.

Le testing musculaire fonctionnel utilisé en kinésiologie appliquée a fait l’objet de plusieurs études qui démontrent sa validité. Morceaux choisis ?

Leisman, G., Shambaugh, P., Ferentz, A. Somatosensory Evoked Potential Changes During Muscle Testing. International Journal of Neuroscience. 1989; 45:143-151.

Cette étude a évalué comment le système nerveux central (CNS) fonctionne quand un muscle teste « faible » ou « fort ». Des différences claires, consistantes et reproductibles interviennent au sein du CNS entre un muscle faible et un muscle fort.

Leisman, G., et al. Electromyographic Effects of Fatigue and Task Repetition on the Validity of Estimates of Strong and Weak Muscles in Applied Kinesiology Muscle Testing Procedures. Perceptual and Motor Skills. 1995; 80:963-977.

Cet article décrit les résultats de 6 études indépendantes. En voici les points principaux :

▪ Les muscles identifiés comme « faible » selon le testing musculaire fonctionnel utilisé en kinésiologie appliquée sont dans un état fondamentalement différent des muscles identifiés comme « fort ».

▪ Les muscles identifiés comme « faibles » sont fondamentalement différents des muscles fatigués ; en d’autres mots, la faiblesse n’est pas due à une fatigue musculaire.

▪ Le testing musculaire fonctionnel de la kinésiologie appliquée peut être évalué de manière objective au travers de la quantification des caractéristiques électriques de la musculature.

Schmitt WH, Leisman G. Correlation of applied kinesiology muscle testing findings with serum immunoglobulin levels for food allergies. International Journal of Neuroscience. 1998. 96:236-244

Cette étude montre un degré significatif de corrélation entre le protocole de kinésiologie appliquée utilisant le testing musculaire pour diagnostiquer des intolérances et des allergies alimentaires et les niveaux sériques d’immunoglobines à ces aliments. La méthodologie en kinésiologie appliquée consistait à placer différents aliments sur la langue du patient (stimulation des récepteur du goût) et à observer la réaction au testing musculaire. Le patient était diagnostiqué comme ayant une intolérance si le muscle devenait faible.

Monti, D., Sinnott, J., Marchese, M., Kunkel, E., Greeson, J. Muscle Test Comparisons of Congruent and Incongruent Self-Referential Statements. Perceptual and Motor Skills. 1999, 88:1019-1028.

Cette étude a évalué la différence de valeurs du testing musculaire fonctionnel après une exposition à un stimulus sémantique congruent et non-congruent. Le testing musculaire, mesuré par dynamométrie informatisée, du muscle deltoïde a été évalué chez 89 patients après la répétition d’une déclaration congruente et non-congruente. L’étude a montré une différence significative au testing musculaire entre les stimulis sémantiques congruent et non-congruent*.

*Par exemple, pour un homme, stimulus sémantique congruent serait de dire « je suis un homme », alors qu’un stimulus non-congruent serait de dire « je suis une femme »

Le Dr. Daniel Monti, un médecin, réalise en ce moment une étude sur les bénéfices de la technique neuro-émotionnelle chez les patients souffrant de cancer.

 

source : http://www.neurofit.ch/centrewellness/categories.php?catid=84

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s